URPS Page spéciale: Covid-19

CORONAVIRUSCovid-19

 

Informations utiles

Voici la liste des sites vers lesquels vous diriger pour avoir plus d'informations:

OIRE AUX QUESTIONS
TESTS ANTIGÉNIQUESTéléchargez le guide d'aide à la réalisation des tests antigéniques  en officine en cliquant ICI
Téléchargez le tableau d'aide à la facturation des tests antigéniques en cliquant ICI


............................................rédaction en cours........................................................................

 

 

Mise en place du télésoin PRÉDICE en officine
L’ARS Hauts-de-France, en collaboration avec l’URPS Pharmaciens et le GIP Sant&Numérique, met à disposition des pharmaciens d’officines de la région, l’outil régional de télésoin Prédice.
Vous pourrez ainsi réaliser des soins à distance auprès de vos patients, tout en limitant les contacts physiques.
Concrètement, la solution de télésoin Prédice vous permet de répondre aux situations suivantes :

  • Vous souhaitez proposer un suivi pharmaceutique à distance à vos patients sous traitements chroniques,
  • Votre souhaitez proposer à votre patient la possibilité de vous transmettre de façon sécurisée son ordonnance depuis son domicile,
  • Vous souhaitez pouvoir solliciter un paiement par le patient à distance sous réserve d’avoir mis en place préalablement le télépaiement (cf. fiche d’information sur la mise en place du télépaiement )
  • Vous souhaitez pouvoir donner à votre patient les conseils pharmaceutiques liés à la délivrance de médicament,
  • ​...

Cet outil vous permet de prendre en charge vos patients qui sont en situation de confinement car porteurs potentiels de COVID-19

Si vous êtes intéressés par ce service, nous vous invitons:

 

Signalement des violences intra-familiales via les officines
Le Ministère de l'Intérieur, avec l'appui de l'Ordre National des Pharmaciens, a mis en place un dispositif de signalement des violences intra-familiales via les pharmacies d'officine.
En effet, depuis le début de l'épidémie de Covid-19, une forte hausse des signalements de violence a pu être constatée: + 30% dans les premières semaines du confinement. Dans ce contexte singulier et contraignant, le pharmacien peut être amené à entrer en relation avec des victimes ou des témoins de violences. En tant que professionnel de premier recours, il constitue légitimement un point d'appui possible pour alerter les forces de l'ordre.
Ce dispositif est un complément aux numéros d'appel 3919 (Violences Femmes Info) et 119 (Allô Enfance maltraîtée)
Une "fiche réflexe" détaillant la marche à suivre face à une personne évoquant spontanément être victime ou témoin de violences intra-familiales, ainsi que plusieurs outils de communication sont disponibles sur le site du Cespharm en cliquant ICI